2001


Avec 40 semaines passées dans le Top (10 albums classés, dont un N°1 et un N°4), 2001 sera pour les productions de Jean-Pierre un cru encore meilleur que l’année précédente.
Le début de l'année, outre l'habituel Midem à Cannes, se passe essentiellement à préparer et à enregistrer les nouveautés dont la sortie est prévue pour le printemps.
Côté guitare, la composition de Jean-Pierre « Sea Socks and Sun » entre directement N°1 au Top Web fin janvier, et annonce la sortie d’une nouvelle compilation hommage aux Shadows à la fin du printemps chez Sony. Le titre sera suivi de nouveaux morceaux dans le Top 10 sur le net (« Wooden Leg Stomp », N°6 et « Shadoogie », N°5).
De nouvelles critiques paraissent également, notamment en Angleterre, en Allemagne et aux Etats-Unis, qui saluent à nouveau l'album Stratospheric.
Parallèlement, le titre de Jean-Pierre « Rock’n’Roll Cathedral » se classe seulement N°11 du Top Web au printemps.
Au niveau production, la compilation Mega 80’s Vol.2 entre à nouveau au Top Compils, monte jusqu’au N°17 (après avoir été N°2 l’année précédente), et obtient un disque d'or.
En avril, le titre extrait de Stratospheric « No Dancing ! » se classe N°14 du Top Web, ce qui est jusque là le classement le plus bas pour un titre de Jean-Pierre, suivi de « Chi Mai «, qui grimpe lui à la 6ème place.
En avril toujours, l'Instrumental Rock Guitar Hall Of Fame décerne à Jean-Pierre l'award de l'Album de l'Année 2000 pour Stratospheric et celui de Compositeur de l'Année pour son titre « Ballad for a Friend ».
Ce dernier titre, et un autre extrait de Stratospheric (« The Rise and Fall of Flingel Bunt », une de ses reprises des Shadows, classée N°1 du Top Web), sont en prime classés respectivement N°89 et N°49 des 100 meilleurs titres de guitare instrumentale du siècle. Jean-Pierre se classe également 4ème dans la catégorie Artiste de l’Année, et 2ème dans la catégorie du meilleur Titre de l’Année.



En mai, la composition jazzy de Jean-Pierre « Mini Skirt » se classe à une assez décevante 22ème place du Top Web, ce qui n’affecte pas Stratospheric que le site web Amazon.com présente encore à cette époque comme une de ses meilleures ventes du genre.
Côté Puzzle et son catalogue, l'album Ils Chantent les Femmes sort ensuite chez Sony à l'occasion la fête des mères, rencontre un succès relatif, mais rate de peu d’entrer dans le Top, malgré plus de 25 000 albums vendus.

En mai par contre, la compilation Top50 Vol.3, appuyée par une très importante campagne de pub TV et radio, se classe, comme le volume précédent, N°1 des ventes en France, bientôt suivie par Trésors des Années 80, chez BMG, qui se classe N°28 du Top.
La fin du printemps verra chez Sony et quelques autres distributeurs la sortie d'une trentaine de nouveaux albums et compilations, parmi lesquelles un disque de Jimi Hendrix, ainsi que des compils de Compay Segundo, Django Reinhardt et Stéphane Grappelli, Yves Montand, Santana, Ike et Tina Turner, Luciano Pavarotti, Bob Marley, un live de Georges Moustaki, un album de musiques de films, et une ènième version de l'album de Jean-Pierre Tribute to The Shadows, avec en bonus track un titre inédit. Ce disque se classera N°16 des meilleures ventes en France catégorie « guitare » sur Amazon.com, N°31 des ventes au Benelux, et sera jusqu’au printemps 2002 en tête des ventes du répertoire « Shadows », devant les enregistrements originaux des Shadows eux-mêmes.
Parallèlement, côté Top Web, « Ranka Chank » se classe N°17, suivi en juin par « Apache Disco Remix », qui grimpe au N°2, place à laquelle il restera 4 semaines. Ce titre, pourtant enregistré en 1997, a semblé bénéficier d’une perception nouvelle, liée à la vogue de la « French Touch ».


En juin toujours, Puzzle participe à la compilation dance Barrio Latino II, puis Top 50 Vol.3 reçoit un disque d'or, le 56ème de Jean-Pierre.
Fin juin, l’Unicef sort chez Sony le disque Les Masters de la Guitare – l’Album des Plus Grands Guitaristes du Monde au profit de la recherche contre la poliomyélite, où Jean-Pierre se voit demandé de compiler un de ses titres (« One More Blues ») en compagnie de musiciens aussi prestigieux que Eric Clapton, Carlos Santana, BB King, Stanley Jordan, Popa Chubby ou Al Di Meola.
Jean-Pierre est parallèlement invité au Palais des Congrès de Paris pour les divers concerts et préside le jury dans le cadre du concours des jeunes talents de la guitare organisé par les Masters de la Guitare et le Salon de la Guitare.
L’album se classera N°1 des ventes en France, catégorie « guitare » sur Amazon.com.
En juillet, la compil Mega Slows est certifiée disque d'or.
Mais parallèlement, C'est l'Eté 2001, une série de compilations annuelles à laquelle Puzzle participe régulièrement depuis plusieurs années, manque, malgré des ventes correctes, d'entrer dans le Top, ce qui est une première et une déception.

A l'opposé, mi-juillet, Mega 80's Vol.3, appuyé par une campagne de pub TV, entre au Top et grimpera au N°4 des meilleures ventes en France en août. Dans le même temps, Les Hits du Camping, sorti en pub TV chez Warner, passe quatre semaines dans le Top et atteint le N°15
En juillet toujours, le « Concerto de Aranjuez » interprété par Jean-Pierre se classe 4ème du Top Web, suivi pendant l'été par sa composition « Ballad on the Moon », classée N°7.
A la fin juillet, deux albums de la collection de Puzzle CD Malins chez Sony entrent au Top Albums (devenu Top 150 depuis janvier 2001) sans toutefois grimper bien haut : Bob Marley, Natural Mystic, classé N°141, et Georges Moustaki Le Métèque -En Public, N°145. C'est, malgré ces positions vers le fond du classement, un joli résultat pour des enregistrements anciens, commercialisés sans aucun marketing à l'appui, et qui ne sont absolument pas censés entrer dans le classement hebdomadaire. La méthode du Top changera à l’été 2002, rejetant du classement des albums tous les disques de plus de deux ans, afin de favoriser les ventes de nouveautés, avec la création du Top Mid-price, réservé aux disques plus anciens et à prix réduit.
A cette époque, un élève d’une grande école de commerce prépare une thèse sur « les activités professionnelles atypiques », et choisit Jean-Pierre comme un de ses trois exemples.
« Je l’ai rencontré deux ou trois fois, après qu’il m’ait contacté et expliqué son projet, qui m’a beaucoup surpris ! J’ignore vraiment pourquoi il m’a choisi, comment ça lui est venu à l’idée, et quel intérêt ça peut bien avoir pour lui. Je crois que c’est le producteur et imprésario Jacques Marouani qui le lui a suggéré. Sa thèse m’a valu quelques entretiens où les questions posées m’ont stupéfait. Je n’avais jamais analysé ma vie sous cet angle ! C’est plutôt drôle de voir tout ça traité si rigoureusement, comme un sujet véritablement
sérieux … ».


Fin août et début septembre, le catalogue de Puzzle s’illustre à nouveau, avec, pendant deux semaines consécutives, pas moins de trois compilations classées la même semaine dans le Top 40 : outre Mega 80's Vol.3 toujours présent dans le classement des meilleures ventes, une nouvelle compilation sortie avec pub TV chez Warner, Super 80 Vol. 2, entre tout d’abord au N°24 du Top, en même temps que 100% Hits France, qui se classe N°33.
Super 80 Vol.2 grimpera ensuite au N°15 du classement.
Parallèlement, une collection de quatre cd, The Playback Collection, compilant divers titres que Jean-Pierre interprète à la guitare, voit le jour. Ces disques, équivalents des cd karaoké pour les chansons, étaient réclamés depuis longtemps par les nombreux fan-clubs de guitare instrumentale de plusieurs pays.
A la rentrée, Puzzle passe le cap des 8 millions de disques vendus.
La composition de Jean-Pierre « Today or Yesterday » entre au Top Web et se classe N°8, suivie d’une autre de ses compositions, « A Theme for Julie », qui grimpera jusqu’au N°3.
Sortent ensuite divers albums et coffrets de ses enregistrements en tant que guitariste en Chine (Parisian Nights) et aux Pays Bas, où est réalisée une énième version, en coffret 4 cd cette fois, de A Tribute to The Shadows, compilation regroupant ces albums et leur permettant bientôt de franchir le cap du disque d’or dans ce pays (75 000 exemplaires vendus). Le coffret se classe N°8 des ventes aux Pays-Bas sur Amazon.com.
Côte Top Web encore, la sortie de « Late Evening in a Club », un ancien titre de Jean-Pierre, amènera un résultat mitigé, avec un bref classement au N°30 (sa moins bonne position dans le classement jusque là) mais « Change of Address », un nouvel enregistrement cette fois, donne un meilleur score, plaçant le titre au N°9. La version guitare de « Chez Toi et Moi », sortira ensuite et se classera elle N°10.
Jean-Pierre sort un peu plus tard le web-single de « We Don’t Talk Anymore », le titre de Cliff Richard qui, vendus à plus de 5 millions d’exemplaires, fût N°1 en 1979 en Europe, produit par l’un des Shadows, Bruce Welch. Bien entendu destiné avant tout aux fans du groupe, qui suivent de près les enregistrements de Jean-Pierre, le titre ne se classera néanmoins que N°25.

Côté production, Jean-Pierre sort ensuite divers albums d’artistes français du catalogue de Puzzle aux Pays-Bas et en Allemagne, et produit également un des deux cd du double album Buddha Bar/Amnesty International 40th Anniversary, qui sort en décembre dans plusieurs pays, en association avec l’équipe de la fameuse collection de cd Buddha Bar, qui produit l'autre moitié du disque.
L’album se vend très bien dans les magasins spécialisés (Virgin, Fnac) mais touche moins la grande distribution, et n’entre du coup pas au Top en France, ce qui est une déception. Mais les ventes sont régulières, le disque sort dans une quarantaine de pays où il est très bien accueilli, se classe N°13 des charts en Belgique, et est le 40ème disque produit ou co-produit par Jean-Pierre à entrer dans les charts.
Il s’écoule à 50 000 exemplaires en trois semaines, et fera mieux encore en 2002, comme on le verra.
En toute fin d’année, le titre de Jean-Pierre « Night Fall » entre au Top Web, et se classera ensuite à la 10ème place.
Côté dance, toujours avec Da French Guy, c’est le titre « You Can Change Me » de Roger Sanchez, un des plus célèbres DJ au monde, qui est remixé pour Skyrock, ainsi que des titres des groupes Bahamen et Grand Tourism.
Puzzle participe aussi au double vinyle techno Original Dynamic & Experimental (vibes dedicated to Bernard Lubat), hommage à ce grand batteur de jazz à la réputation mondiale.
La fin de l’année voit la sortie de nouvelles compilations d’artistes très variés chez Sony (Sidney Bechet, John Mayall, Line Renaud ou encore Oum Kalsoum), ainsi que la suite des thèmes de films et séries TV produits par Jean-Pierre au milieu des années 90, un album hommage à Jean-Michel Caradec chez Universal dans la collection CD Story, aux cd Le Meilleur du Disco Vol.2 et Disco Duo Line, ainsi que la participation aux compilations C’Est La Fête Spécial Réveillon 2002 chez Sony, qui se vend bien mais rate de peu d’entrer dans le Top, Grands Succès Français-16 Hits pour Toujours, et La Compil du Grenier chez EMI, sortie avec une pub TV sur TF1, mais qui ne rencontre pas non plus le succès escompté.
Pendant les fêtes, Jean-Pierre emménage dans un vaste loft tout proche des quais de Seine, où il ré-installe bientôt totalement son studio d'enregistrement.